Avertissement

Cette édition des oeuvres complètes de Lautréamont / Ducasse est en cours d'aménagement.

Pour être tout à fait exact, il faudrait dire « est, sera et doit être perpétuellement en cours d'aménagement ».

Conformément au projet Falmer et à l'avis de Ducasse à la fin de ses Poésies, il s'agit d'une "publication permanente".

Il est donc normal, souhaitable et obligatoire que les amis passés, présents et futurs d'Isidore Ducasse collaborent, coopèrent et participent à cette édition.

En cas de doute, on consultera le mode d'emploi de ce service. Les habitués pourront aller directement consulter les nouveautés.

Envoyez toute remarque, proposition ou contribution à l'adresse suivante : phalese@msh-paris.fr
 
 


Un mémoire de maîtrise : Étude de réception du nom de Maldoror dans la conscience et la connaissance collectives, soutenu en 2001 par Aude Le Calvé, « a pour but de définir quelle est la représentation collective du personnage de « Maldoror », créé vraisemblablement par Isidore Ducasse. En d’autres termes, il s’agit de déterminer comment l’(in)conscient collectif le perçoit. »

On peut le télécharger à cette adresse.


Une nouvelle traduction de Lautréamont en japonais

Yojiro ISHII vient de publier une traduction japonaise des Œuvres complètes de Lautréamont / Isidore Ducasse aux éditions Chikuma, un des éditeurs littéraires les plus réputées du Japon.

Ce gros volume de 670 pages contient :

 

 

On nous écrit : 
 (le 31 juillet 2001) :

Vient de paraître aux éditions musicales "De Plein Vent"  Vieil Océan  , une oeuvre pour choeur & 4 instruments sur un texte extrait des Chants de Maldoror. Gilles Maugenest compositeur.

(le 24 juillet 2001) :
Monsieur, 
je tiens à vous signaler que j'ai publié un livre de poésie, écrit en catalan, qui se veut un hommage à Lautréamont. 

RicardRipoll, Els encontres fortuïts, Edicions Viena (Barcelona), 2001