<<<                 <<< HUBERT DE PHALÈSE <<<           <<< 1989-2005 <<<         <<< vous propose LITOR <<<

L I T O R
Liste de discussion francophone sur les études littéraires et l’ordinateur


 
ABONNEMENT DÉSABONNEMENT FONCTIONNEMENT ARCHIVES
Depuis octobre 2005, via interface web à l'adresse :
http://sympa.univ-paris3.fr/wws/info/litor

 

LITOR, qu'est-ce que c'est ?

   LITOR est un outil de communication et d’échanges électroniques proposé et dirigé par l’équipe de recherche Hubert de Phalèse (université Paris 3, direction : Michel Bernard).
   LITOR propose à tous ceux qui souhaitent en devenir membres de traiter de tous les sujets qui touchent à la fois à la recherche littéraire et à l’utilisation de l’ordinateur. Soulignons qu'il s'agit avant tout d'une liste de discussion et qu'elle doit essentiellement fonctionner par les échanges entre ses membres (et non d'une liste de diffusion dont les membres  n'auraient qu'à recevoir des informations). Les membres de LITOR sont en outre librement invités à proposer des chroniques, régulières ou non, sur le sujet de leur choix, à l'intérieur du cadre thématique de la liste.
   LITOR est composée d'environ 500 co-listiers (novembre 2005), issus d'une douzaine de pays différents.

   L'inscription à LITOR est gratuite et n’implique aucun engagement, sauf d’en respecter l’objet et de rester courtois en toute circonstance.

Mais encore ?...
       L’ordinateur est entré dans tous les secteurs de la société, et dans tous les domaines de la recherche. Cette omniprésence ne signifie pas que l’ensemble des utilisateurs ont connaissance des nombreuses applications disponibles, y compris, pour ce qui nous concerne, dans le cadre des recherches littéraires.
       Nous, Hubert de Phalèse, avons pensé qu’il serait utile à l’ensemble des chercheurs et amateurs de littératures française et francophones de disposer d’un lieu (virtuel) de communication spécialisée.
       Ainsi est née la liste LITOR, avec pour objectifs de réfléchir collectivement aux usages, avantages, inconvénients, et expériences de l’ordinateur dans le cadre des études littéraires, de s’informer les uns les autres des nouvelles possibilités techniques liées à nos travaux et de faire connaître les ouvrages, les colloques, les formations professionnelles, les stages et les postes relatifs à ce vaste domaine des études.
     

    Exemples de domaines concernés :

  1. recherche et échanges de textes numérisés,
  2. informations sur les corpus numérisés disponibles (les gratuits et les payants),
  3. recherche et échanges d’ouvrages et d’articles spécialisés,
  4. règles et problèmes de la reconnaissance de caractères (OCR),
  5. disponibilités et fonctionnalités des logiciels de lexicométrie,
  6. bases et nouvelles avancées théoriques de la lexicométrie,
  7. applications pédagogiques, résultats et commentaires,
  8. outils de recherche électroniques en histoire littéraire,
  9. règles de bibliographies ou de typographies pour l’établissement des textes électroniques,
  10. problèmes techniques et administratifs des échanges réticulaires (organisation d’équipes multilocales, préparation de colloques virtuels, etc.),
  11. actualité du web littéraire (sites, revues, blogs, etc.),
  12. et tout ce qui vient d’être oublié ou qui reste à inventer...

  13.    

        Les co-listiers de LITOR sont tenus de communiquer en français, dans la mesure du possible. Ils sont également priés de se nommer et de signer leurs messages. Afin d’éviter toute propagation de virus informatique, LITOR ne diffuse pas de documents attachés (y compris les signatures en attachement).
    Des archives en ligne seront disponibles sur ce site à dater du lancement de LITOR version SYMPA (les archives 1999-2005 seront reconstituées ultérieurement).
    L’équipe Hubert de Phalèse se déclare propriétaire du nom et du concept de la liste LITOR mais ne se reconnaît aucun droit de propriété sur les contenus des messages de ses membres.
    Les adresses des membres ne seront ni vendues ni échangées dans quelque cadre que ce soit. Tout usage frauduleux de tout ou partie de la liste LITOR sera passible de poursuites judiciaires.

    En principe, ces recommandations ne visent pas à réduire la liberté d’expression mais à la partager.


    Signé : L’équipe Hubert de Phalèse. Octobre 2005.